Héritage et innovation

L’INNOVATION 

Chez Elan, nous avons, depuis des décennies, sans cesse innové pour une seule et unique raison : améliorer l’expérience du ski pour tous, du débutant au skieur expert. Des dixaines d’années consacrées à se propulser en avant en matière de design, des formes latérales aux types de construction, des matériaux aux méthodes de production, nous cherchons à nous surpasser pour que nos produits puissent atteindre le meilleur niveau de performances, la plus haute qualité et être à la fine pointe de la technologie afin que des amis et des familles puissent profiter de leurs journées passées à la montagne. C’est avec cette valeur peu commune que nous avons engagé notre marque dans la réalisation de ce seul objectif, celui d’assurer aux skieurs Elan d’expérimenter les meilleurs moments sur neige, à toutes les occasions, encore et encore.

Depuis 1945

Rudi Finžgar, le fondateur d'Elan, arrivait à réaliser des choses auxquelles d'autres n'osaient même pas rêver. Il semblait voir loin dans l'avenir et ne pas connaître la peur. Il était convaincu que tout était possible. Et, au delà de toute chose, il adorait l'hiver, la neige, le ski et tout particulièrement le saut à skis. C'est ainsi qu'en septembre 1945, la coopérative de fabrication de matériel de ski a vu le jour.

C’est probablement grâce à lui, principalement, que l’esprit d’innovation et d’invention s’est installé pour toujours à Begunje. Et c’est aussi grâce à lui que les Autrichiens, les Français, les Italiens, les Allemands et les Suisses, qui dominaient les Alpes avec arrogance, bien qu’ils n’avaient jamais entendu parler du Triglav, commencèrent à envier l’intelligence de Begunje. L’institut de développement d’Elan se forgea la réputation d’un pionnier et d’un créateur de tendances dans l’univers du ski. Il fit naître nombre d’inventions qui marquèrent et bouleversèrent le ski.

19451945

Les années '60

Les années '60 ont été marquées par une expansion de la gamme de produits offerts par la société. Au cours de cette décennie, les produits les plus importants mis en marché par la société auront été les skis, de petits voiliers et autres bateaux, de même que des équipements spécialisés destinés aux installations sportives. À cette époque, Elan fabrique également des raquettes de tennis et de badminton, du matériel de tennis de table, des pics à glace, du matériel de secours en montagne, des sacs à dos et des vestes de sport. Elan inclut également à ses catalogues des traîneaux à usage récréatif et des luges de compétition, de même que des bâtons de hockey sur glace. Aussi, la gamme s'enrichira-t-elle d'avirons et de skis nautiques. Puis, en 1963, Elan est devenu le premier fabricant de skis à offrir sur la surface de ses produits un décor bénéficiant de l'impression sérigraphique, d'abord sur du matériel plastique et ensuite également sur des surfaces métalliques. Ceci a déclenché un courant qui est devenu la norme dans l'ensemble de l'industrie.

Les années '70

Dans les années soixante-dix, Elan a réussi à consolider son statut d’innovateur et la marque s’est fait une renommée dans l'univers de la compétition de ski alpin, principalement grâce à Ingemar Stenmark. Sous nombre d’aspects, les années soixante-dix représentent pour Elan une période fertile en matière d'innovations. C’est à cette époque que l’entreprise de Begunje a résolument tracé sa route vers le succès au niveau international en étant reconnu, lentement mais sûrement, comme un fabricant de skis innovateur. Ainsi, les skis Uniline constituèrent une véritable révolution. Avec leur profil extrêmement marqué pour l’époque, ils étaient utilisés par les skieurs professionnels, dont Stenmark, tant en slalom qu’en slalom géant.

Les années '80

Les années quatre-vingt ont probablement été la période la plus fructueuse pour Elan, particulièrement en compétition. Les Slovènes sont un peuple de skieurs. Pour nous, le ski est un sport bien spécial. Mais nous ne l’avons probablement jamais autant aimé que dans les années '80. À cette époque, la passion pour le ski a dépassé les frontières du sport. On peut même dire que, du « côté ensoleillé des Alpes », le ski était devenu aussi populaire que le football. Elan est ainsi devenu bien plus qu'une simple marque : c'était une fierté nationale, un symbole. C'était l'équivalent d'un étendard, d'un drapeau.

Les années '90

C'est dans les années '90 qu'Elan a redéfini le ski en lançant les MBX, premiers skis monocoques et, quelque temps plus tard, en développant les SCX, des skis dotés d'une forme latérale extrême, qu'Elan allait changer à tout jamais la pratique du ski. Ce fut là une décennie de grands changements dans le monde, en Europe et en Slovénie, tout comme chez Elan. Au début des années '90, le sport se pratiquait sur des skis classiques de plus de deux mètres et personne n'aurait pu imaginer que, seulement quelques années plus tard, nous allions les ridiculiser, en parlant de « planches ». La révolution qui a suivi la création des SCX a été lancée et menée par Elan. Quelle que soit la façon d'y référer - skis de carving, skis paraboliques, skis profilés, skis « flipper ». Peu importe. Ce qu'il faut savoir, c'est que, comme tant de fois auparavant, les nouveaux standars de l'industrie allaient être définis à Begunje. Et la vérité, c'est qu'aucune autre innovation n'a changé aussi profondément la pratique du ski que l'étonnante géométrie de ces fameux SCX.

Les années 2000

Que de vivre le passage d'un millénaire au suivant demeure une sorte de privilège bien spécial que bien peu de générations d'humains ont pu expérimenter. Alors, quand Elan a lancé la grande révolution du « carving », la taille des skis n'a plus soudainement été déterminée qu'en fonction du rayon de virage désiré et de la forme latérale établie en conséquence. Ces formes se sont du coup mises à varier grandement. Le ski est ainsi devenu source de sensations d'une étonnante variété. Dévaller des pistes damées ressemble aujourd'hui à s'y méprendre à l'effet qu'aurait un couteau chaud sur du beurre, ne laissant dans le traçage d'une courbe rien de plus qu'un sillon. Oui : le carving, c'est glisser comme sur des rails. Grâce à des innovations telles que le système de fixations Fusion, le premier à pleinement intégrer les fixations aux skis, ou encore à la technologie Wave Flex qui permettait au skis une grande souplesse en flexion longitudinale sur les premiers degrés, tout en demeurant bien résistant à la torsion, rendant les skis à la fois plus faciles à contrôler et plus performants.

Les années 2010

Au cours de la présente décennie, Elan aura encore réussi à  confirmer sa position d'innovateur de premier plan dans le monde du ski. Nos produits ont été maintes fois primés, remportant de prestigieux prix de design et d'innovation autour du monde. C'est aussi durant cette période que la révolutionnaire technologie Amphibio aura été développée. Cette incomparable solution qui combine les profils cambre du côté intérieur et rocker du côté extérieur, donc des skis spécifiquement de gauche ou de droite, leur conférant un comportement incomparable : ils sont étonnamment faciles au déclenchement et infailliblement accrocheurs en conduite. Aussi, la technologie Amphibio est-elle reconnue par les experts comme une avancée majeure et est, pour cette raison, devenue la technologie la plus primée de l'industrie.

Plus récemment, Elan a présenté une autre remarquable innovation : le ski pliant. Avant son dévelppement, la fabrication d'un ski pliant dont le nivau de rendement n'allait pas être compromis semblait être une tâche insurmontable. Elan a réussi là où tant d'autres ont échoué en parvenant à mettre au point un ski pliant en son centre qui soit d'un très haut niveau de performances et qui n'impose aucune limitation de mouvement à son utilisateur. Il s'attache aisément et rapidement au sac à dos de manière sécuritaire, assurant tout à la fois qu'il soit facile à transporter et à déployer en terrain difficile, que ce soit à l'aéroport ou au moment de s'engager dans un couloir des Alpes Juliennes.